jeudi, 19 janvier 2017 11:49

Conseils Patients

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

trFiches conseils

Les analyses médicales peuvent avoir de multiples buts : analyses sanguines, analyses d'urine, analyses bactériologiques, analyses biochimiques...

Ces études effectuées sur les liquides biologiques de l'organisme permettent de poser un diagnostic sur des pathologies ou leurs manifestations (des analyses sanguines permettent par exemple de déceler une inflammation).

Des analyses médicales d'ordre bactériologique rendent possible l'identification de l'agent responsable de certaines infections, ce qui permet un traitement plus efficace de la pathologie…

Etre à jeun ou pas?

Par précaution, il est préférable de venir au laboratoire à jeun dans la mesure du possible et à condition que le prélèvement soit effectué tôt dans la matinée.

- Certains examens demandent un jeun absolu depuis la veille au soir :

- le dosage du cholestérol et des triglycérides,

- le dosage de la glycémie à jeun, de l'insuline

- la vitesse de sédimentation,…

Pourquoi être à jeun ?

Parce que, après un repas, pendant la digestion, le sang circulant va se charger provisoirement de différents composés provenant de la dégradation des aliments : des protides, mais surtout des glucides (sucre) et des lipides (graisses). Le dosage de ces composés serait donc aléatoire et non reproductible. D’autre part la présence de chylomicrons (globules lipidiques) va donner au sang un aspect laiteux qui pourrait empêcher certaines techniques de dosage.
Chez un sujet normal, le sang retrouve son état normal au bout de 2 heures30 environ.

En dehors des examens cités ci-dessus, la plupart des autres examens pourront alors être effectués.

En cas d'hospitalisation en urgence

Les laboratoires peuvent pratiquer les examens nécessaires au bilan préopératoire d'urgence. On tiendra compte, pour interpréter les résultats, de l'état de jeun ou non.

Conclusion

Il est toujours possible d'effectuer des analyses biologiques au cours de la journée. Avant un repas ou 2 heures et demi après.
Certaines analyses demandent à être faites à une heure particulière (dosage du cortisol...)...

La prescription indique généralement ces particularités.

U24HRecueil d’urine de 24 heures

Ce recueil permet l’analyse de certains paramètres de biochimie

Flacon à récupérer au préalable au laboratoire

*Si le flacon remis par le laboratoire n’est pas suffisant pour recueillir la totalité des urines, en demander un supplémentaire.

Ne jamais recueillir les urines dans un autre contenant (bouteille d’eau minérale par exemple, même rincée.

                       A l’heure habituelle du lever (par exemple : 8 h00) :

                      1. Uriner la totalité du contenu de la vessie dans les toilettes

                      2. Noter sur le flacon : Date et heure, c’est le point de départ des 24 heures

                     A partir de ce moment, pendant 24 heures :

                     Jour et nuit, recueillir la totalité des urines dans le flacon jusqu’au lendemain à la même heure qu’indiquée la veille (dans notre exemple = 8 h00)

                     Pendant la durée du recueil, conserver le flacon à une température ambiante comprise à 15- 25 °C

                     LA TOTALITE DES URINES DE 24 H DOIT ETRE ACHEMINEE AU LABORATOIRE

                      DANS LES PLUS BREFS DELAIS

ECBURecueil d’urine pour ECBU

L’examen cytobactériologique des urines permet de rechercher une infection urinaire et d’identifier le(s) microorganisme(s) en cause.

Flacon à récupérer au préalable au laboratoire.

1. Se laver soigneusement les mains

2. Faire une toilette intime à l’aide de la lingette

3. N’ouvrir le flacon stérile qu’au dernier moment

4. Eliminer le 1er jet d’urine dans les toilettes

5. Recueillir le reste d’urine  dans le flacon (ne pas remplir au ras-bord)

6. Fermer hermétiquement le flacon et nettoyer l’extérieur de celui-ci.

7. Tout flacon ouvert n’est plus stérile, si le prélèvement n’a pu être réalisé, redemander un nouveau flacon au laboratoire

8. Identifier le flacon (votre nom, prénom déjà dessus), et noter  l’heure du prélèvement

APPORTER RAPIDEMENT VOTRE FLACON D'URINE AU LABORATOIRE DANS UN DELAI

INFERIEUR A 2 H À TEMPERATURE AMBIANTE (15-25 °C)

CoproRecueil de selles pour une Coproculture

Flacon à récupérer au préalable au laboratoire

La coproculture à visée bactériologique permet de rechercher et d’identifier des germes responsables de diarrhées et d’infections digestives.

1. Faire ses selles dans un récipient propre (Récipient en aluminium au fond des toilettes ex.)

2. A l’aide de la spatule, transférer environ la quantité d’une noix de selles dans le flacon.

Si les selles sont liquides, éviter de remplir le flacon au-delà d’ 1/3.

3. Fermer soigneusement le flacon et le placer dans le sachet plastique.

APPORTER RAPIDEMENT VOTRE FLACON DE SELLES AU LABORATOIRE DANS UN DELAI

INFERIEUR A 2 H À TEMPERATURE AMBIANTE (15-25°C)

« VOTRE SANTE, NOTRE QUOTIDIEN »

Lu 325 fois Dernière modification le dimanche, 26 novembre 2017 16:33

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.